Le potimarron

J’ai dégusté le potimarron en le cuisinant pour mon bébé et j’ai craqué! C’est tellement bon… Bien sûr les goûts et les couleurs, ça se discute. Mais essayez quand même!

Son goût est très riche : entre le goût des châtaignes (marrons d’où son nom) et celui des carottes, il en d’ailleurs les bienfaits (béta-carotène).

Je l’achète bio. C’est une fruit, qui se garde longtemps au sec.

Mosaique des etapes de cuisine du potimarron

Préparation

  • J’enlève la peau avec un bon économe bien solide. Attention: la peau est tellement épaisse qu’avec un couteau, c’est dangereux.
  • Je le coupe en deux,
  • j’enlève la partie fibreuse du milieu avec les pépins,
  • je découpe en petits morceaux.
  • Je le cuis à la vapeur (eau de bouteille ou filtrée). Quand c’est fondant dans la bouche, c’est cuit.
  • Je le mouline immédiatement (au babycook) en rajoutant un peu d’eau de bouteille ou de cuisson pour avoir la consistance que je souhaite. Et voilà, une purée fondante et copieuse!

Un cube magique

J’ajoute un cube de purée de potimarron dans une autre préparation à base de haricots ou de courgettes et soudain la texture est plus onctueuse et le goût est tout adouci! (Il faut que j’essaye avec les épinards🙂.)

Il paraît qu’on le surnomme le « légume magique » à cause de sa richesse en vitamines et oligo-éléments… Moi, c’est magique surtout quand c’est bon🙂